Quel abattement appliquer sur ses revenus :  les 10% ou les frais réels ?

Plus que quelques jours pour valider votre déclaration si vous habitez dans les départements 55 à 976. Dans cette dernière ligne droite, on a décidé de faire le point avec vous sur les frais réels.

Et oui, avez-vous pensé à déduire vos frais réels de vos revenus ? Ou vous avez privilégié, comme les années précédentes, l’option automatique de l’administration fiscale qui consiste à en déduire 10%.

En effet, deux choix sont possibles au moment de déclarer ses revenus. Vous pouvez choisir entre la déduction forfaitaire de 10% du montant de vos revenus, ou bien alors choisir de déduire de vos revenus les frais réels qui correspondant aux frais engendrés par votre activité professionnelle : les frais kilométriques, frais de bouches, frais de double résidence.

Attention, vous ne pouvez pas déduire les frais réels de vos revenus si ces dépenses ont déjà été défrayées par votre employeur, auquel cas, vous bénéficieriez d’un double remboursement et risqueriez d’être retoqué en cas de contrôle.

À noter qu’aucun plafond ne s’applique sur les frais réels, mais il faut cependant être en mesure de pouvoir les justifier.

La déduction forfaitaire de 10%, elle, s’applique de fait si vous n’optez pas pour les frais réels. Elle présente, contrairement aux frais réels, un plafond qui s’élève à 12 627 € par personne pour les revenus perçus au titre de l’année 2019.

Pour les retraités, le plafond est de 3 850€ par foyer fiscal. Cette différence s’explique par le fait que les retraités n’engendrent plus de dépense dans le cadre de leur activité professionnelle.

Afin de savoir quelle est l’option la plus rentable pour vous, il faut étudier si les frais réels engendrés par l’exercice de votre activité professionnelle représentent un coût supérieur à 10% de votre salaire.

 

Comment calculer les frais réels ?

Pour calculer le montant des frais réels en lien avec vos déplacements, il existe un barème qu’il faut appliquer en fonction de la puissance administrative de votre voiture ou de votre moto et du nombre de kilomètres que vous parcourez.

Voici le barème automobile à prendre en compte pour le calcul des frais réels dans le cadre de la déclaration de vos revenus perçus au titre de l’année 2019 :

d correspondant à la distance annuelle parcourant au titre de votre activité professionnelle.

Puissance administrative

 

Moins de 5 000 km

 

De 5 001

à  20 000 KM

 

Plus de 20 000 KM

 

3 CV et moins

 

d × 0,456

 

(d × 0,273) + 915

 

d × 0,318

 

4 CV

 

d × 0,523

 

(d × 0,294) + 1147

 

d × 0,352

 

5 CV

 

d × 0,548

 

(d × 0,308) + 1200

 

d × 0,368

 

6 CV

 

d × 0,574

 

(d × 0,323) + 1256

 

d × 0,386

 

7 CV et plus

 

d × 0,601

 

(d × 0,34) + 1301

 

d × 0,405

 

Voici le barème cyclomoteur à prendre en compte pour le calcul des frais réels dans le cadre de la déclaration de vos revenus perçus au titre de l’année 2019 :

Cylindrée Moins de 2 000 km De 2 001 à 5 000 km Plus de 5 000 km
Moins de 50 cm3 d × 0,272 (d × 0,064) + 416 d × 0,147

 

Voici le barème moto à prendre en compte pour le calcul des frais réels dans le cadre de la déclaration de vos revenus perçus au titre de l’année 2019 :

 

Puissance administrative

Moins de 3000 km De 3 001 À 6 000 km plus de 6 000 km
1 ou 2 CV d × 0,341 (d × 0,085) + 768 d × 0,213
3, 4 ou 5 CV d × 0,404 (d × 0,071) + 999 d × 0,237
Supérieure à 5 CV

 

d × 0,523

 

(d × 0,068) + 1365

 

d × 0,295

 

 

Vous pouvez utiliser le simulateur disponible sur le site impôt.gouv.fr : https://www.impots.gouv.fr/portail/simulateur-bareme-kilometrique

 

Comment fonctionnent les frais de bouche ?

Vous êtes contraints, dans le cadre de votre activité professionnelle à prendre des repas à l’extérieur de votre domicile ? Évidemment, cela engendre des frais mais sachez qu’ils sont déductibles de vos revenus. La part déductible correspond au supplément payé au-delà de 4,85€ par repas pour 2019. Ces 4,85€ correspondent à l’estimation qui est faite par l’administration fiscale du prix d’un repas à domicile.

Dans le cadre du calcul des frais réels, que vous bénéficiez d’une cantine ou que vous soyez contraint d’aller vous restaurer à l’extérieur, vous pouvez déduire toutes les dépenses de repas au-delà des 4.85€ sous réserve d’être en mesure de présenter des justificatifs complets.

Sans justificatif, le montant de déduction retenu est de 4,85€ par repas.

Évidemment, si vous disposez d’avantages tels que les tickets restaurant, vous devez soustraire du montant de la déduction le montant pris en charge par votre employeur.

Comment reporter les frais réels dans ma déclaration de revenus ?

Le montant de la déduction des frais réels à appliquer sur les revenus 2019 est à reporter dans la déclaration 2042 C, au niveau des cases suivantes :

– 1AK pour le déclarant 1

– 1BK pour le déclarant 2

– 1CK pour la première personne à charge

– 1DK pour la deuxième personne à charge.

 

Plus que quelques heures pour finaliser votre déclaration

Pour rappel, vous avez jusqu’à ce jeudi 11 juin à 23h59 pour valider votre déclaration si vous habitez dans les départements 55 à 976.

C’est terminé pour vous si vous habitez dans les départements 01 à 19, puisque vous aviez jusqu’à jeudi soir minuit pour déclarer vos revenus. C’est la même chose si vous êtes domiciliés dans les départements 20 à 54, même si vous aviez un petit délai supplémentaire en ayant comme date butoir ce lundi 8 juin à 23h59 pour valider votre déclaration.

 

Cependant, si vous vous rendez compte que vous avez fait une erreur ou une omission dans votre déclaration de revenus, pas de panique, l’erreur est humaine, et surtout permise quand on n’est pas un expert en fiscalité. Vous avez donc la possibilité d’effectuer une déclaration rectificative.

Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à contacter un de nos conseillers qui saura vous apporter toutes les réponses.

 

Ces articles pourraient vous intéresser

Autres actualités

2020-06-04 15:59:25

7 conseils à suivre si vous souhaitez réaliser un investissement…

Vous vous apprêtez à investir dans l’immobilier locatif mais ne…

Lire la suite

17 juin 2020

Qu’est-ce que l’usufruit ?

Détenir l’usufruit d’un bien immobilier revient à avoir le droit…

Lire la suite
Demander une simulation Être appelé
Création de site web : AdverisMentions légalesPolitique de protection des données