Des marchés financiers aléatoires

Lorsqu’on souhaite épargner sur les marchés financiers il faut faire preuve d’une certaine vigilance.

En effet, en 5 ans le CAC 40 est passé de 4220 à plus de 5000 en passant par un creux à 3997. Dans le même temps, le Dow Jones évoluait sur la même période de 15976 à 25080. Ces valeurs matérialisent de bonnes performances des marchés boursiers, pour autant, chacun d’entre eux vont être assujettis à des règles de fonctionnement propres et ont connu dans ce laps de temps des variations significatives.

La difficulté est d’anticiper ces variations, sachant que les marchés financiers sont aujourd’hui de plus en plus décorrélés de l’économie réelle.

Les supports sécuritaires en panne de rendement

L’autre option en matière de placement est de faire le choix de la sécurité et de s’orienter vers l’épargne bancaire qui même si elle est plafonnée peut-être une alternative. Malheureusement, l’évolution des taux directeurs a eu comme conséquence d’abaisser les rendements de ces derniers au plus bas.

Les placements obligataires ou monétaires détenus en direct ou via des supports de capitalisation comme l’assurance vie sont une autre possibilité, mais là aussi on constate une érosion très importante des rémunérations. Les contrats en fonds euros plafonnent aujourd’hui à 2%, ce qui ne constitue pas un très gros gap par rapport à l’inflation (2.2%).

Un environnement fiscal et réglementaire instable

Même si les dernières mesures en date sont assez largement en faveur des placements financiers : abandon de l’isf, Flat tax. On constate depuis plusieurs années des changements très fréquents des règles encadrant l’épargne financière que ce soit d’un point de vue fiscale ou juridiques. Cela nuit forcément à la a lisibilité de l’épargnant qui souvent se projette sur la durée et peut craindre du coup des mesures en sa défaveur.

Le besoin d’un conseil expert

Il est donc nécessaire de mettre l’accent sur plusieurs critères :

  • L’indépendance : Privilégier un courtier indépendant s’il s’agit d’un assureur puisque ce dernier aura accès à plusieurs fournisseurs sans forcement être tenu par une politique commerciale restrictive
  • L’approche globale : pour que l’arbitrage entre les différents actifs soit le plus efficace possible, il est nécessaires de faire appel à un conseiller qui maîtrise tous les supports, qu’il s’agisse de l’immobilier ou de l’épargne financière par exemple. Il saura en outre analyser la situation patrimoniale de l’épargnant sous tous ses aspects et le conseiller au mieux de ses intérêts.
  • Le suivi : Une situation patrimoniale évolue dans la durée. Il en va de même des placements financiers, c’est donc le suivi au long cours qui peut faire la différence. L’épargnant doit donc privilégier des structures organisées pour assurer son accompagnement.

Toutes ces raisons concourent à faire d’Epsilium un interlocuteur avisé lorsqu’il s’agit de placer son épargne financière.

Solutions

Assurance vie

L’assurance vie est le support d’épargne préférée des français. Elle tire sa source dans la logique de protection après décès communément appelée « assurance décès ».

Contactez-nous pour un rendez-vous gratuit+

Contactez-nous par téléphone au 01.88.32.72.60

Ou via formulaire :

Vous avez un autre projet patrimonial ?

Diagnostic retraite

Découvrir nos offres
simulation