Comment choisir son cabinet de conseil en gestion de patrimoine

Tous les conseillers en gestion de patrimoine ne se valent pas, et n’ont pas tous la même approche. C’est pourquoi il faut être vigilent avant de s’engager avec le premier conseiller en gestion de patrimoine venu. Nous allons vous expliquer les points clés à prendre en considération.

 

Pourquoi consulter un conseiller en gestion de patrimoine ?

 

On pense souvent que les cabinets de conseil en gestion de patrimoine sont exclusivement réservés aux grandes fortunes ou aux personnes possédant un patrimoine immobilier déjà important. Or, ce n’est pas le cas, le travail d’un conseiller en gestion de patrimoine peut justement consister en le fait d’aider le particulier à se constituer un patrimoine s’il n’en possède pas encore. Son travail peut également être d’accompagner son client dans le développement de son patrimoine s’il en possède déjà une base, ne serait-ce que sa résidence principale. Évidemment, le conseiller en gestion de patrimoine peut être missionné par des particuliers à la tête d’un important patrimoine pour les conseiller sur leur gestion qu’elle soit opérationnelle ou administrative, dans le choix des meilleures options fiscales, etc. Enfin, le conseiller en gestion de patrimoine, peut également être amené à apporter du conseil en termes de succession.

 

Quels sont les différents types de conseillers en gestion de patrimoine ?

 

Il existe différents types de conseillers, et tous ne se valent pas, tant du point de vue de la compétence que de l’approche utilisée. On distingue trois approches :

  • l’approche produit : approche restrictive, elle consiste à proposer une offre au client pour répondre à une politique commerciale, au détriment des attentes et des besoins du client.
  •  l’approche besoin (ou marketing) : cette approche consiste à adapter son produit aux attentes du client sans prendre en compte ses intérêts
  •  l’approche globale :  elle prend en compte tous les paramètres intrinsèques et extrinsèques afin de préconiser au client la solution qui répond le plus à ses besoins grâce à une véritable analyse patrimoniale.

Quelle approche utilisent les différents acteurs amenés à vous proposer des services qui touchent à la gestion de patrimoine ? Nous faisons le point sur le conseiller bancaire, le conseiller d’un assureur ou d’un promoteur, et le conseiller en gestion de patrimoine indépendant.

 

Le conseiller bancaire

 

Nous avons souvent tendance à faire confiance à notre banquier, car il s’agit peut-être de la banque dans laquelle étaient nos parents, celle à laquelle nous sommes fidèles depuis toujours, ou celle qui nous a permis d’acquérir notre résidence principale en nous octroyant un crédit. Cependant, le conseil ne sera pas optimisé, car il ne prend pas en compte l’intégralité des aspects de la performance notamment la fiscalité.

Le conseiller bancaire qui a connaissance de la capacité d’épargne que vous détenez, sera sans doute amené à un moment de la relation à vous proposer un certain nombre de produits de placements. Or, le produit proposé ne sera pas forcément celui qui convient le mieux à votre situation et à vos objectifs, ceci nécessitant au préalable une étude patrimoniale.

cabinet de conseil en gestion de patrimoine

Pourquoi le produit proposé par votre conseiller bancaire ne sera pas forcement le meilleur ?

 

Contrairement aux conseillers en gestion de patrimoine indépendants, ils sont uniquement en mesure de proposer leurs produits. Aussi, en fonction de la période et de la politique commerciale du moment, le conseiller ne proposera pas les mêmes solutions à son client. Le fait d’être exclusivement amené (tout à fait logiquement) à proposer les produits de sa propre société marque la différence avec les conseillers en gestion de patrimoine indépendants, qui, disposent de partenariats avec tous les organismes et agissent en tant que courtier en allant chercher pour leurs clients la meilleure offre du marché.

 

Malgré tout, les banques détiennent aujourd’hui d’importantes parts de marché dans le secteur de l’épargne ou de l’immobilier neuf car les français sont aujourd’hui, pour la quasi-totalité, clients de banque, Ainsi, ces dernières, grâce aux données bancaires qu’elles ont en leur possession, sont capables de solliciter les clients, sans qu’ils en aient exprimé le besoin.

 

Il faut également prendre en compte le fait que les conseillers bancaires ont des portefeuilles de clients très volumineux, ce qui ne leur laisse que peu de temps à consacrer à ces clients pour des opérations qui nécessitent un suivi constant. À cela s’ajoute leur mobilité fréquente qui empêche d’assurer une continuité de suivi d’opérations de long terme comme l’immobilier par exemple.

En effet, beaucoup de banque proposent de l’immobilier, uniquement dans le neuf cependant. Cependant, les conseillers bancaires ne sont pas en mesure d’effectuer une étude de marché (tension locative, la distance des transports, des écoles, des commerces, des emplois, les éventuelles nuisances sonores, etc.), de se rendre sur le foncier pour le valider, d’accompagner ses clients sur la livraison et de les suivre la gestion locative de leur bien.

 

Il est certes possible de faire de bonnes opérations avec son banquier, mais il est cependant important de vous renseigner par ailleurs et d’effectuer des démarches comparatives avant de vous engager dans une opération avec votre conseiller bancaire.

 

 

Le conseiller de la banque privée

 

La banque privée est réservée aux personnes dans le patrimoine net est déjà très important, de l’ordre du million d’euro. Le conseil y sera très personnalisé et très sophistiqué, avec une approche très axée sur l’épargne financière. Cependant, elle n’est pas accessible par la majorité des Français.

 

 

 Le conseiller en gestion de patrimoine indépendant

 

Le conseiller en gestion de patrimoine indépendant travaille sur une approche globale : c’est-à-dire qu’il prend en compte tous les paramètres propres au client lui-même, et au contexte dans lequel il évolue. On parle des aspects financiers, juridiques, fiscaux, familiaux et sociaux afin de lui préconiser la solution qui répond le mieux à ses besoins.

Ainsi, la méthode de travail des conseillers en gestion de patrimoine indépendants respectera la chronologie suivante :

1) au travers d’une analyse patrimoniale, il analyse les forces et les faiblesses du patrimoine du client. Il est dans l’obligation légale de réaliser cette étude,

2) à l’issue de cette analyse, sont fixés les objectifs,

3) en fonction des objectifs définis au préalable et toujours en tenant compte de la situation patrimoniale, fiscale, professionnelle et personnelle du client, le conseiller en gestion de patrimoine est amené à préconiser la ou les solutions.

Enfin, le conseiller en gestion de patrimoine accompagne le client dans la mise en place de la solution.

 

cabinet de conseil en gestion de patrimoine

Comment choisir son conseiller en gestion de patrimoine indépendant ?

 

Là encore, tous ne se valent pas. Tout simplement car ils n’ont pas la même compétence, les mêmes agréments et tous n’ont pas la même capacité à accompagner leurs clients sur le long terme de manière efficace. Plusieurs éléments sont à vérifier.

 

 Le cabinet de conseil en gestion de patrimoine détient-il tous les agréments nécessaires pour proposer la solution la plus adaptée ?

 

Il est nécessaire au préalable de vous assurer que le conseiller en gestion de patrimoine ou le cabinet de conseil en gestion de patrimoine dont il fait partie détient les différents agréments nécessaires. On fait le point :

– L’agrément CIF (conseiller en investissement financier) est obligatoire pour fournir des recommandations personnalisées à un tiers, soit à sa demande, soit à l’initiative de l’entreprise qui fournit le conseil, concernant une ou plusieurs transactions portant sur des instruments financiers.

Aussi, l’agrément de conseiller en investissement financier dépendant de l’autorité des marchés financiers (AMF), le cabinet de conseil en gestion de patrimoine agrémenté doit respecter les termes de son règlement général. Ainsi, les recommandations apportées à une personne déterminée, doivent se présenter comme adaptées à cet investisseur et fondées sur l’examen de sa situation propre.

Afin de vous protéger, il est important de s’assurer que le cabinet de conseil en gestion de patrimoine dispose de cet agrément.

– Le cabinet de conseil en gestion de patrimoine dispose-t-il de la compétence de courtier en assurance également nécessaire à la proposition de certains supports d’épargne comme les assurances vie ?

– détient-il la carte de transaction obligatoire pour proposer des biens immobiliers aussi bien neufs qu’anciens ?

– le cabinet de conseil en gestion de patrimoine détient-il l’agrément de courtier en opération de banque et service de paiement (COBSP) pour être en mesure de vous accompagner sur un financement ?

Ces différents agréments déterminent la capacité qu’aura le conseiller non seulement à être en mesure de préconiser toutes les solutions possibles au regard de la situation et des objectifs de son client, mais déterminent surtout les compétences dont il dispose.

 

Déterminer dans quelle mesure le cabinet de conseil en gestion patrimoine sera en mesure de vous accompagner sur le long terme ?

 

Cela part des axes de la gestion de patrimoine sur lesquels il détient la compétence pour pouvoir les utiliser au besoin.

– Le conseiller patrimonial est-il en mesure de travailler l’immobilier sous ses différentes formes : neuf ou ancien, que ce soit dans la cadre de l’acquisition de la résidence principale ou d’un investissement locatif ?

– Le conseiller patrimonial est-il en mesure d’explorer les différents leviers tel que la fiscalité pour investir : non seulement la plus connue à savoir la loi Pinel mais également la loi Censi bouvard, le dispositif Malraux, la loi monument historique, la loi de Normandie, le Pinel ancien ?

– Le conseiller patrimonial est-il en capacité de vous prodiguer des conseils sur les différentes options fiscales à prendre dans le cadre de vos investissements immobiliers : régime réel, régime micro, etc. ?

– Le conseiller patrimonial dispose-t-il des compétences nécessaires pour travailler sur tous les supports d’épargne qui existent ? Est-il expert des solutions et placement d’épargne et en mesure de vous proposer les meilleurs supports les plus rentables ou les plus sécuritaires selon votre profil ?

Attention cependant, un conseiller en gestion de patrimoine ne peut être expert de tous les sujets. Cependant, il doit exister au sein du cabinet de conseil en gestion de patrimoine dont il fait partie des référents dans chaque domaine d’intervention.

Enfin, le cabinet de conseil en gestion en patrimoine dispose-il d’une structure de gestion locative qui permette dans le cadre d’un projet d’investissement immobilier locatif de vous accompagner de A à Z ?

 

Des avis clients sur le cabinet de conseil en gestion de patrimoine sont-ils disponibles ?

 

Avez-vous la possibilité de consulter des avis clients sur internet afin d’être en mesure de vous faire un premier avis sur le cabinet de conseil en gestion de patrimoine avec qui vous vous apprêtez à travailler ? La voix des clients est la meilleure preuve qui soit, au-delà des beaux discours commerciaux. N’hésitez pas à consulter les avis disponibles sur Google© ? Est-il présent sur des plateformes d’avis client officielles, comme un bon restaurant ou un bel hôtel le serait sur TripAdvisor ? Toutes ces informations sont à portée de main avec internet.

 

Quel profil de client peut consulter un cabinet de conseil en gestion de patrimoine ?

 

Nous vous proposons de retrouver ici quelques témoignages de certains de nos clients selon leurs objectifs et de leurs profils, qu’ils soient jeunes, moins jeunes, retraités, célibataires, mariés, salariés, indépendants, déjà propriétaires ou seulement locataires. Ils délivrent un témoignage sur leur expérience avec le cabinet de conseil en gestion de patrimoine Epsilium.

 

L’expérience avec le cabinet de conseil en gestion de patrimoine, Epsilium pour Pascal G : profession libérale, 53 ans, marié, 3 enfants propriétaire de sa résidence principale.

Son objectif : développer son patrimoine en pensant à sa retraite.

« J’ai bientôt fini de payer ma résidence principale et je me suis dit que c’était peut-être le bon moment d’investir pour essayer de constituer un patrimoine, pour moi, ma femme et aussi plus tard pour mes enfants. Un ami, déjà client d’Epsilium, m’a recommandé le groupe pour me guider dans ce nouveau projet.

Nous avons investi dans un appartement à Antony, idéalement situé à 300m de la station de RER, à côté des écoles et des commerces. Le bien a été loué immédiatement, cela nous a rassuré. Et surtout, Epsilium s’est occupé de tout de A à Z. Pour ma femme et moi qui avons déjà beaucoup à faire, c’est un vrai plus ! »

 

L’expérience avec le cabinet de conseil en gestion de patrimoine, Epsilium pour Guillaume F : cadre, célibataire, 28 ans, locataire.

Son objectif : investir mais aussi acheter sa résidence principale.

« Quand on est célibataire sans enfant, on finit par vite payer beaucoup d’impôts alors qu’en même temps, c’est le moment où l’on souhaite commencer à investir. Je ne pensais pas pouvoir acquérir à la fois ma résidence principale et investir. Les équipes d’Epsilium m’ont prouvé le contraire en m’accompagnant sur les deux projets en parallèle. Grâce à un dispositif Pinel, mes impôts et mon locataire financent une grande partie de mon studio à Rennes. Et je suis désormais propriétaire de ma résidence principale à Chennevières. C’est rassurant pour l’avenir. »

 

L’expérience avec le cabinet de conseil en gestion de patrimoine, Epsilium pour Michèle P. retraitée, 63 ans

Son objectif : création de revenus immédiats et transmission.

« En tant que toute jeune retraitée, je me suis vite rendue compte que si je ne voulais pas avoir à changer mon train de vie, j’aurais besoin d’un petit complément de revenu. Et puis j’aimerais aussi pouvoir plus tard transmettre quelque chose à mes enfants et à mes petits-enfants.

J’ai rencontré un conseiller Epsilium et j’ai investi au travers du dispositif LMNP dans une résidence de tourisme à La Plagne.

Aujourd’hui, je perçois mes loyers tous les mois, et grâce au principe de l’amortissement, ils ne sont pas fiscalisés ! »

 

L’expérience avec le cabinet de conseil en gestion de patrimoine, Epsilium pour Stéphane D : ingénieur, 40 ans en couple, 2 enfants.

Son objectif : réaliser un audit global et déterminer tous les axes possibles d’optimisation de sa situation financière, fiscale et patrimoniale.

Ce qui m’a plu, c’est que l’engagement du conseiller ne s’arrête pas à la signature du contrat. Ils ont toujours été présents pour répondre à toutes mes questions. Mais au-delà de ça, ce qui m’a séduit, c’est que le conseil est complet et l’objectif est d’optimiser la situation du client au global.

Du coup, en parallèle de mon investissement en loi Pinel, ils ont fait racheter le crédit de ma résidence principale, ce qui m’a permis de dégager de la trésorerie supplémentaire.

J’ai d’ailleurs parrainé mes parents, à la retraite, afin de leur permettre d’avoir des revenus complémentaires, en remplacement de leur épargne qui était mal placée.

En fait, chez Epsilium, on traite ses clients comme on aimerait être traité et on préconise à ses clients les mêmes solutions d’investissement qu’on recommanderait à ses proches ou pour son propre foyer. »

 

Autres actualités

2020-04-20 10:13:43

Impôt 2020 : Faites-vous partie de ceux qui n’auront pas…

  C’est aujourd’hui que démarre la campagne des déclarations de…

Lire la suite

15 mai 2020

Les 9 avantages de l’immobilier neuf

Vous vous apprêtez à investir dans l’immobilier locatif ou à…

Lire la suite
Demander une simulation Être appelé
Création de site web : AdverisMentions légalesPolitique de protection des données