Qu'est-ce que la gestion privée ?

La gestion privée est destinée à répondre aux besoins et objectifs de clients patrimoniaux. Elle n’est pas accessible à tous et est réservée à une clientèle d’élite. La gestion privée permet de traiter toutes les problématiques que peut rencontrer un particulier : l’immobilier, la retraite, les placements financiers, la protection familiale, la transmission, etc.

Comme pour la gestion de patrimoine classique, la gestion privée propose une offre de stratégies d’investissement sur mesure pour leurs clients qui peuvent être des chefs d’entreprises, des cadres dirigeants, ou encore des professions libérales.

Le conseiller en gestion de patrimoine propose une vision à 360° pour développer, sécuriser et optimiser la gestion de votre patrimoine. Dans le cadre de la gestion privée, il va venir greffer des expertises externes complémentaires, en faisant appel à des avocat, des notaires, des experts comptables, et autres corps de métiers selon le besoin pour valider les stratégies patrimoniales ou les montages mis en place.

La gestion privée peut dans l’absolu s’adresser à tout le monde. Ce sont les cabinets qui fixent leurs critères en fonction d’un montant d’épargne à investir, en général à partir de 300 000€ ou en fonction de vos revenus, de votre imposition, notamment par exemple si vous êtes redevable de l’impôt sur la fortune immobilière.

Quelles sont les différences entre gestion privée et gestion de patrimoine ?

Les approches de la gestion privée et de la gestion de patrimoine diffèrent déjà par le revenu et le patrimoine de leurs clients. En effet, la gestion privée s’adresse aux clients à très hauts revenus et ayant un patrimoine personnel déjà développé. La gestion de patrimoine classique s’adresse à toutes les personnes qui souhaitent optimiser leur épargne et plus largement leur situation, afin de permettre l’atteinte d’objectifs fixés.

La gestion de patrimoine s’adresse à toute personne qui souhaite faire un premier investissement immobilier ou plus largement un premier placement financier. Elle s’adresse aussi à toutes les personnes ayant déjà un patrimoine et qui souhaitent le développer ou préparer la transmission.

Quoi qu’il en soit, dans les deux cas, il s’agit de déterminer avec le conseiller les objectifs et projets du client tout en prenant en compte en parallèle sa situation, ses objectifs, ses contraintes, sa psychologie, etc. Le conseiller sera donc à même de proposer les solutions qui seront les plus adaptées à sa situation.

Les étapes pour être accompagné en gestion privée

les étapes d'accompagnement en gestion privée

Choisir un conseiller en gestion privée

Faire appel à un conseiller en gestion privée et le choisir est une étape cruciale et déterminante dans la réussite de la démarche. C’est pourquoi il est nécessaire de se tourner vers un interlocuteur avec de l’expérience et une réelle expertise. C’est une profession très réglementée, et il est nécessaire de vérifier que le cabinet vers qui vous vous tournez détient un certain nombre d’agréments :

  • Conseiller en investissement financier (CIF)
  • Courtier d’assurance ou de réassurance (COA)
  • Courtier en opérations de banque et en services de paiement (COBSP)
  • Qu’il est détenteur de la carte de transaction sur immeuble et fonds de commerce et carte de gestion immobilière n°CPI 7501 2018 000 036 486

 

Il doit être adhérent d’une association nationale comme par exemple l’Anacofi qui est l’association nationale des conseillers financiers et dont le rôle est de s’assurer que ses membres sont bien autorisés à exercer l’activité de conseil en investissements financiers, c’est à dire qu’ils sont en conformité avec les lois en vigueurs, les règlements et qu’ils ont bien rempli leurs obligations professionnelles, telles que les formations continues par exemple.

Réalisation d'un audit patrimonial

Dans un deuxième temps, un audit patrimonial global doit être effectué. Cette étape consiste à réaliser une étude approfondie de la situation du client en prenant en compte plusieurs paramètres et grilles de lecture : sa situation personnelle, familiale, professionnelle, la valeur de son patrimoine immobilier ou financier. Elle permet aussi de déterminer les objectifs du client à court, moyen et long termes afin de pouvoir par la suite établir la préconisation la plus adaptée.

Préconisation de la stratégie à mettre en place

Lorsque toutes les informations nécessaires ont été réunies, le conseiller va définir une stratégie patrimoniale globale. Un bilan patrimonial personnalisé sera remis au client en détaillant les préconisations et la stratégie d’investissement, qui lui permettront de l’accompagner dans ses projets.

Choix des produits d’investissement

Une fois la stratégie globale définie, le conseiller en gestion privée va s’occuper de la mise en place des solutions retenues en termes de produits d’investissements. Chaque investissement sera contrôlé et validé avec le client en fonction du cahier des charges. Le client peut prétendre, grâce à un conseiller, aux meilleurs placements immobiliers et financiers. Ces derniers peuvent être multiples selon la situation de l’investisseur : assurance vie, comptes titres, investissement immobilier, crowdfunding, PER, etc.

Suivi long terme et arbitrage dans la gestion privée

Le conseiller suit de très près l’évolution des investissements réalisés et tient régulièrement informé l’investisseur.

L’objectif de ce suivi régulier est de s’assurer que la stratégie reste adaptée et que la performance attendue est bien au rendez vous, et qu’elle perdure dans le temps. Elle permet de faire des arbitrages en fonction des opportunités du marché et du contexte propre au client ou à l’économie en général.

En effet, les investissements réalisés s’inscrivent dans une stratégie long terme, c’est pourquoi créer une relation de confiance forte avec son conseiller est donc très important.

Les acteurs de la gestion privée

les acteurs de la gestion privée

Les banques classiques

Parmi les acteurs historiques, les banques traditionnelles sont très présentes dans ce domaine.

Elles sont à même de trouver les clients éligibles à la gestion privée au sein de leur portefeuille, puisqu’elles ont accès à une grande partie de leur données d’épargne et de revenus. Ainsi, elles peuvent les adresser directement et leur proposer leurs services. C’est notamment pour cela qu’elles tiennent une part assez importante du marché.

Néanmoins, l’inconvénient de la gestion privée dans les banques traditionnelles, et qui les oppose aux cabinets de conseil en gestion de patrimoine ou en gestion privée indépendants réside dans le fait qu’elles dépendent capitalistiquement d’un groupe. Elles sont donc contraintes de proposer les produits du groupe exclusivement, même s’ils ne sont pas les meilleurs du marchés. Vous n’êtes donc pas certains de bénéficier des meilleures offres et des meilleurs conseils.

Les banques privées

La banque privée s’adresse aux personnes dotées d’un patrimoine et de revenus importants et qui souhaitent faire fructifier leurs actifs et bénéficier d’un accompagnement de proximité et sur mesure.

On distingue deux types de banques privées :

  • Les banques privées affiliées à un réseau de banques classiques comme par exemple Société Générale Private Banking ou LCL Banque Privée.
  • Les banques intégralement spécialisées dans la gestion privée comme par exemple Rotschild, ou UBS.

Les banques privées affiliés à un réseau de banques sont plus accessibles que les spécialistes de la gestion privée qui seront beaucoup plus sélectifs à l’entrée pour les investisseurs.

Les cabinets en gestion privée indépendants (CGPI)

Les cabinets en gestion de patrimoine ou en gestion privée indépendants sont comme les banques privées, indépendants capitalistiquement.

Cela leur permet de sélectionner de manière neutre les meilleures offres présentes sur le marché. Ils peuvent aussi proposer un accompagnement 360 en détenant différentes expertises :

  • expertise fiscale
  • expertise immobilière
  • expertise juridique
  • expertise financière

Si ces cabinets ne disposent pas de toutes ces expertises en interne, ils travaillent en collaboration avec des partenaires experts comme par exemple des avocats fiscalistes, des experts comptables, des notaires spécialisées dans les droits de succession, etc.

Les cabinets de conseil en gestion de patrimoine indépendants seront en mesure de vous accompagner sur tous les pôles de gestion de patrimoine selon votre profil :

  • Placement financiers : assurance vie, private equity, crowdfunding, SCPI, FCPI, Plan épargne retraite (PER), etc.
  • Placements immobiliers : neuf, ancien, meublé, etc
  • Produits d’optimisation fiscale : Malraux, Monuments historiques, Girardin Industriel, loi Pinel, etc.
Je suis intéressé par * Vous devez sélectionner un intérêt
Prénom * Vous devez renseigner votre prénom
Nom * Vous devez renseigner votre nom
Téléphone*
Vous devez renseigner votre téléphone
E-mail *
Département (75)* Vous devez renseigner votre département
Une demande particulière ? Envoyer

Merci nous avons bien reçu votre demande et nous vous recontacterons dans les plus brefs délais.

En soumettant ce formulaire, vous acceptez que Epsilium mémorise et utilise vos données personnelles dans les conditions décrites dans la Politique de confidentialité.