Courtage de crédit

A qui s’adresse le courtage de crédit ?

A toute personne physique ou morale qui souhaite avoir recours à un financement bancaire.

Pourquoi avoir recours un courtier ?

Le courtage de crédit répond à plusieurs objectifs  :

  • Un conseil avisé d’un professionnel
  • Des conditions de crédit préférentielles
  • Un gain de temps significatif
  • Une caution juridique

Quel est le rôle du courtier en crédit ?

Son rôle est de conseiller le potentiel emprunteur dans sa recherche de financement :

  • Il est habilité, de par ses connaissances, à déterminer la capacité de financement de l’emprunteur en utilisant comme filtre, les contraintes légales des banques ainsi que leur critère d’acceptation.

 

  • Il est compétent pour évaluer l’enveloppe de financement ainsi que les meilleures options de crédit pour l’emprunteur(montant durée etc.).

 

  • Un certain de nombre de crédits « aidés » existent et sont disponibles en fonction du profil de l’emprunteur, le rôle du courtier est d’en valider l’éligibilité :
  • Prêt à Taux zéro
  • Prêt accession sociale
  • Prêt conventionné
  • Prêt 1% patronale
  • Prêt 1% logement

 

  • Certains montages de crédits sont plus complexes que d’autres et nécessitent une acuité particulière :

Les crédits relais : parfois nécessaires dans le cadre d’un achat revente, il peut être mis en place sous différentes formules, les courtiers en crédits doivent savoir maitriser.

 

Les rachats de crédits : Dans une période de baisse de taux, il peut être rentable de faire racheter son crédit par un autre organisme. Des indemnités de remboursement anticipées ainsi que des frais liés à la garantie du prêt sont à prévoir et peuvent rendre le rachat inintéressant. Le professionnel du crédit est en mesure de calculer ces éléments afin d’en matérialiser l’intérêt ou non.

 

Les Crédit In fine : Il s’agit d’un crédit particulièrement adapté dans le cadre de certains dispositifs de défiscalisation ou pour des emprunteurs relativement âgés.  Le principe est que l’emprunteur ne rembourse le capital qu’au terme du crédit, pour que ce soit possible, il faut pouvoir mettre en place une garantie sur un produit d’épargne qu’on appelle nantissement. L’intervention du courtier peut être nécessaire pour guider les organismes bancaires peu coutumiers de ce type de crédit.

 

Il a pour mission de négocier pour son compte les meilleures conditions de crédit auprès des organismes bancaires :

Le taux :  c’est le point majeur d’une négociation bancaire mais le courtier sait identifier qu’il varie en fonction d’un certain nombre de paramètres :

  • La durée : plus elle est longue, plus le taux applicable sera élevé puisque le risque d’impayé est plus grand pour la banque.

 

  • Le profil de l’emprunteur : Le courtier en crédit est la personne la plus habilitée à décrypter les règles en matière de scoring bancaire. Par définition, les banques vont utiliser des barèmes de taux en fonctions de critères qui peuvent aller du niveau de revenu, en passant par le patrimoine ou l’endettement etc. Meilleur sera le profil de l’emprunteur, meilleur sera son taux de crédit.

 

  • La proportion d’apport dans le financement global : plus l’apport est important plus la banque est sécurisée et peut être susceptible de proposer des conditions favorables/

 

  • Les contreparties commerciales: La première d’entre elle est la domiciliation des revenus que le courtier peut mettre dans la balance pour obtenir de meilleures conditions, le recours à l’assurance habitation de la banque, ou l’ouverture de supports d’épargne peuvent être d’autres exemples d’arguments utilisés par le courtier pour obtenir de meilleures conditions auprès de la banque.

 

La garantie bancaire : Il peut s’agir d’une hypothèque (ou privilège prêteur de denier) ou d’une caution par organisme de crédit (garantie sous seing privée) : Crédit logement ou organismes privés. En fonction de la situation du client, il peut y avoir une finalité de conseil, voire de négociation, à utiliser l’une ou l’autre.

L’assurance décès invalidité : Au-delà des conseils que le courtier peut dispenser sur la répartition en terme de quotité (100/100 ; 50/50) et de niveau de couverture (Décès, invalidité, Incapacité temporaire de travail, chômage etc.), il peut aussi mener une négociation sur la tarification même si elle dépend évidemment des conditions de santé de l’emprunteur.

La clé c’est d’avoir recours à une délégation d’assurance, et de ne pas souscrire au contrat « groupe » du prêteur qui n’est pas toujours compétitif. Certaines assurances privées se spécialisent dans des profils (Age, profession, pathologie etc.) et les solliciter peut faire baisser la note significativement. En théorie, depuis l’instauration de la loi Hamon, la banque ne peut pas s’opposer à cette de démarche, dans les faits elle en tiendra néanmoins compte dans la négociation globale.

Les frais de dossier : Ils peuvent s’échelonner entre 0 et 1% du montant emprunté et correspondent à l’intervention du banquier dans le cadre du montage du crédit.

Les indemnités de remboursements anticipées (IRA) : elles ne représentent pas un coût initial pour l’emprunteur mais interviendront au moment de la sortie anticipée du crédit et s’échelonnent entre 0 et 3% du capital restant dû. Une négociation sur ce point est importante pour laisser à l’emprunteur plus de liberté dans son projet patrimonial.

Pourquoi faire appel à Epsilium courtage ?

Pour trouver un crédit aux bonnes conditions, il est nécessaire de faire appel au bon intermédiaire qui sera d’autant plus apte à sélectionner un bon interlocuteur bancaire, voila pourquoi faire appel aux service d’Epsilium courtage :

17 ans d’expérience dans le conseil en gestion de patrimoine et le courtage de crédit qui permettent un recul nécessaire dans l’évolution des conditions de financement et dans la relation auprès des organismes bancaires

Une structure de courtage directement intégrée à la structure de conseil en gestion de patrimoine qui a pour vocation d’analyser et d’évaluer tous les éléments de constitution du patrimoine du particulier et ses particularités juridiques et fiscales. Bien comprendre une situation patrimoniale c’est logiquement mieux conseiller l’emprunteur dans sa démarche et appuyer ses points forts auprès des banques.

Une cellule courtage qui est très présente sur le domaine de l’investissement et donc habituée à négocier des conditions très particulières et beaucoup plus complexes que les crédits en accession à la propriété : financement 110%, absence de domiciliation, 0 IRA.

Un expert du financement de biens immobiliers anciens ou neuf qui nécessite la mise en place de franchises ou de différés pour permettre à l’acquéreur de ce sécuriser sur la période de construction.

Un conseiller expert issu du milieu bancaire qui maitrise tous les codes de ses interlocuteurs pour négocier au mieux des intérêts de ses clients.

Un interlocuteur dédié unique à l’écoute des besoins et des contraintes des clients qui s’engage à suivre les clients de l’étude de faisabilité à la finalisation du projet.

Un large panel de partenariats de banques et d’assurances emprunteur qui permet une totale indépendance dans le conseil et la négociation.

Contactez-nous pour un rendez-vous gratuit +

Contactez-nous par téléphone au 01.88.32.72.60

Ou via formulaire :

Vous avez un autre projet patrimonial ?

Défiscalisation

Découvrir nos offres